CHARTE du Chemin de la Mémoire

Charte du Chemin de la mémoire 39-45 en pays de Retz

1 Ce projet réalisé par l’Association Souvenir Boivre Lancaster – ASBL (dont le siège est à la mairie de Saint-Père-en-Retz) vise à partager une histoire commune de la dernière guerre entre les derniers témoins, les historiens, les générations, les habitants du Pays de Retz et leurs visiteurs français et étrangers.

2 L’ASBL propose aux communes concernées par des faits de guerre marquants, la réalisation de panneaux historiques permettant d’en faire le récit. Elle est garante de la rigueur historique de chaque panneau et s’assure chaque fois que nécessaire des collaborations des historiens ou des spécialistes locaux.

3 L’ASBL apporte son expertise pour réaliser chaque panneau dans les meilleurs délais et selon une charte graphique homogène de panneau en panneau : titre, signatures, logos, répartition du récit en français et en anglais, équilibre entre les textes et les photos.

4 L’ASBL s’appuie sur les associations locales concernées pour constituer avec la mairie un groupe de travail. Ces associations apportent leur soutien logistique, aident à la collecte de témoignages ou de documents, participent à la médiatisation de l’événement, assurent l’information auprès de leurs adhérents, organisent avec les enseignants des activités pédagogiques pour associer les enfants des écoles ou des collèges...

5 La commune, outre le financement du panneau, participe activement à toutes les étapes du projet, valide le panneau et signe le Bon à tirer conjointement avec l’ASBL. De plus, elle met ses moyens techniques et de communication au service du projet et assure la préparation de l’inauguration en partenariat avec l’ASBL et les autres associations du groupe de travail : invitations aux personnalités et associations françaises et étrangères, dossier de presse, organisation de la cérémonie (réception et accueil des invités étrangers, musique, porte-drapeaux, verre de l’amitié, prises de paroles…) 

6 Le panneau est siglé du logo “Chemin de la mémoire 39-45 en pays de Retz” qui permet de donner une unité au projet et de l’inscrire dans les supports média des mairies, associations et offices de tourisme du pays de Retz. Pour chaque panneau, l’ASBL effectue une demande d’habilitation de l’ONAC-VG qui au autorise ou non l’utilisation de son logo, validant ainsi la rigueur historique et le contenu mémoriel du panneau.

7 Le panneau porte aussi les logos de la commune ou de la CC, ainsi que le QR code du Chemin de la mémoire renvoyant au site internet : http://chemin-memoire39-45paysderetz.e-monsite.com/. Ce site permet de situer chaque installation sur une carte du pays de Retz, mais aussi de recueillir toutes les informations complémentaires concernant chaque fait de guerre évoqué (récits historiques, témoignages, photos…). 

8 Après accord sur la maquette, le panneau est signé par les partenaires du groupe de travail. Cette signature comporte les mentions suivantes :
  - « Financé par la commune de… (ou la communauté de communes de…)
  - « Réalisé par l’ASBL avec le soutien de… » (liste des associations locales partenaires)
  - « Crédit photos :… » (liste des crédits).

9 Afin de respecter la même charte graphique, nous avons fait le choix de travailler avec la même entreprise. Celle qui a été retenue est très à l’écoute du projet et très compétente. Il faut compter en 2015 environ 2800 euros pour un panneau de 80 x 60 en pierre de lave émaillée avec piétement et encadrement en acier anodisé laqué.

10 Le financement est assuré sur une base locale : commune, communauté de communes, fonds propres d’association(s) locale(s). Nous ne souhaitons pas la signature de “sponsors” commerciaux, mais il est possible de rechercher du mécénat sous forme de dons. Le règlement de la facture du panneau peut passer soit par la comptabilité communale ou intercommunale, soit par l’ASBL. Il est possible d’installer plusieurs panneaux sur le même site ou sur des sites proches dans la même commune.

11 Une adhésion à l’ASBL est proposée aux autres membres du groupe de travail mais elle n’est pas obligatoire. D’un montant de 10 €, elle a surtout une valeur symbolique et de soutien moral au projet de Chemin de la mémoire. De même, l’ASBL qui ne bénéficie d’aucune autre ressource que la cotisation de ses adhérents et quelques subventions communales présentera à la commune un dossier de demande de subvention ponctuelle. 

12 Charte soumise aux communes, communautés de communes et associations s’engageant avec l’ASBL dans le projet de Chemin de la mémoire 39-45 en Pays de Retz.

Date

Signatures

           Maire

Président ASBL

Présidents autres associations